Inscriptions suspendues temporairement

Mois de novembre


La fin de session approche à grands pas! Tu te rappelles quand il faisait encore beau et chaud et surtout clair à 18h00 cet automne? Et bien, ce n’est plus trop le cas et j’en suis parfaitement consciente. Ça prend beaucoup plus de volonté d’aller s’entraîner à -15 degrés… et ce même si les cours sont à l’intérieur; il faut sortir dehors, gratter les vitres de voiture, se geler les doigts sur le volant en se posant la fameuse question qui tue : Mais pourquoi je ne reste pas au chaud à la maison dans mes pantoufles en phentex?

À la fin novembre, j’aime voir les vrais-de-vrais ! La crème comme j’aime les surnommer. Ceux qui sont toujours là, fidèles au poste, semaine après semaine. Ils n’ont pas lâché. Mais comment font-ils pour garder cette assiduité? C’est simple : ils se bottent le derrière !  pas en tout temps évidemment, mais quelques fois c'est nécessaire. Ce n’est pas toujours facile, mais ils le font parce qu’ils ont compris qu’après un entraînement, ils se sentent divinement bien et qu’ils ont cette fierté d’avoir ignoré la petite voix intérieure négative. Il ne faut pas se le cacher, on est tous remplie de bonnes intentions en début de session et cela s’effrite (un peu-beaucoup-passionnément) avec le temps.

Si l’appel du divan et très fort après souper, s’il y a eu plus de trafic au retour du boulot, si tu as eu une mauvaise journée : GO - prends ton sac de sport ! Ne te pose aucune question et fonce.  Tu vas ainsi pouvoir faire partie de l’élite surnommée la crème et avoir cette super sensation de bien-être et d’accomplissement.

Rappelle-toi : L’assiduité c’est toujours payant ! Parole d’entraîneur 

 

Isabelle Thériault

Tu veux en savoir plus? Inscris toi à ma conférence : Garder sa motivation en entraînement, mardi le 12 février  2019


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés